Comité d'entreprise du 26/04/2018

Comité d'entreprise du 26/04/2018

FLASH inFO : RÉUNION PLÉNIÈRE DU COMITÉ D’ENTREPRISE DU 26/04/2018

 

Information sur le programme d’industrialisation de la prévoyance dans le cadre du plan d’entreprise demain 2020 :

L’IP AG2R RÉUNICA Prévoyance est déficitaire de 10M€, alors que les contrats individuels et collectifs standards sont en excédents !!!!!

Pour effacer le déficit, la direction nous annonce qu’il faudra faire 50 M€/an pendant les 3 années à venir !

Qui va trinquer ?!

Dans le cadre du plan d’entreprise 2020, la direction souhaite regrouper les portefeuilles sur le même CG pour la gestion des contrats santé /prévoyance et instaurer la polyvalence. Par conséquent, les salariés seront amenés à gérer les dossiers sur les deux domaines ! et bien sûr avec la reconnaissance qui va avec !!!!

Les élus FO du comité d’entreprise interpellent la direction sur les efforts demandés en continue aux gestionnaires là où une partie de ces derniers demeure depuis plus d’une quinzaine d’années d’ancienneté en classe 2 !!!

Par ailleurs, FO regrette le manque de clarté sur la situation des salariés dans les services de prestations santé et ce dans le cadre de l’évolution de leur métier !

En effet, les responsables de service tendent, officieusement, à envoyer ces salariés dans d’autres services en renfort sur des métiers différents dans le domaine de la prévoyance (entreprise ou prestations) créant un climat tendu dans les équipes où nous n’avons aucune visibilité sur l’avenir !

FO déplore également que le choix de la direction se soit porté vers les prestataires externes pour une partie des activités de l’ADP alors que nous avons les compétences en interne.

 

Information sur le déploiement du schéma directeur immobilier :

Lors de la plénière du mois d’avril, la direction nous a présenté un tableau reprenant les mouvements de personnel qui sont encore à attendre pour cette année à Paris


 

Le site de La Villette fermera le 31 décembre 2018 et les salariés seront répartis entre le site de Montholon pour l’ADP et le site de Paradis pour l’activité retraite complémentaire. Par conséquence, un transfert de personnel à Levallois serait exclu, sauf pour les salariés volontaires.

Concernant l’immeuble de Saint-Denis, le déménagement, vers Montholon, est prévu en aout 2018 sachant que le bail s’arrêtera au 1er septembre 2018.

FO déplore l’absence d’un planning clair à quelques mois des déménagements et alerte sur le climat de stress que cause ce manque d’information.

Autre information importante : Dans un contexte de réduction budgétaire, et pendant que notre direction demande plus d’efforts aux salariés, le COMEX valide le changement de lieu du siège social du groupe, à horizon du 2ème semestre 2019, pour passer du site d’Haussmann (où d’importante travaux, chiffrés à quelques centaines de milliers d’euros, ont été menés ces deux dernières années) vers le site du 14-16 boulevard Malesherbes Paris 8ème !

La direction se réjouit des économies de 5M€/ an sur le loyer !!! Seront-ils injectés dans la masse salariale ? JAMAIS !

Á noter que le loyer d’Haussmann est de 11M€ soit 10 fois plus que l’enveloppe proposée par la direction pour les augmentations collectives de salaires qui est de 1.1M€ !

 

Information en vue d’une consultation ultérieure sur un projet d’évolution du périmètre et des activités de qualification du projet d’optimisation des flux entrants courriers :

FO déplore encore une fois le recours à la sous-traitance, qui représente plus que 50% de l’effectif des qualificateurs, sous prétexte de la variation des stocks ou de manque de candidature sur des ouvertures de poste en local et non au national !

Les élus FO demandent l’ouverture d’un service de qualificateur ADP en Ile de France tout en gardant la possibilité d’avoir deux centres de gestion Paradis et Levallois afin de ne pas regrouper toute l’activité à l’ouest de Paris !

La direction avance sur la piste demandée par les élus FO lors de la mise en place du projet OFEC en 2015, de passer l’ensemble des qualificateurs en classe 3 minimum.

 

Information complémentaire en vue d’une consultation ultérieure sur un projet de transformation de la distribution :

Il s’agit là, d’un point de méthode, en termes de démarche commerciale et de formation des managers, sur le déploiement du projet présenté au dernier CE. N’ayant pas de réponses sur les points que nous avions initialement soulevés. Nous renouvelons nos demandes car avant de donner un avis sur ce projet et afin de pouvoir l’appréhender dans son ensemble, nous exigeons que celui-ci soit accompagné de documents de présentation avec en détail : 

  • L’organisation de chaque région ;
  • L’implantation des sites et des équipes en région ;
  • La règle d’affectation des portefeuilles en lien avec le potentiel de chaque région ;
  • Le rôle des agences commerciales.
  • Les modes de rémunération des différents postes nouvellement créés comme par exemple celui de Directeur du Pôle Expertise

Sur le point de la rémunération, force est de constater que nous n’avons toujours pas cette information concernant les managers du commercial, malgré la diffusion des challenges il y a plus de deux mois !!!!!

 

Information sur la politique de l’engagement sociétal dans le cadre du plan d’entreprise 2020 :

La présentation concernait les missions de l’engagement sociétal (RSE, Fondations et Direction des Activités Sociales) ainsi que les évolutions de l’organisation de la Direction des Activités Sociales (DAS). FO attire l’attention sur la baisse des effectifs de la direction des activités sociales en région et au national et souhaite avoir un focus dédié à l’organisation et au pilotage des aides individuelles.

La direction nous annonce que les orientations prioritaires de la DAS ainsi que les missions de ses collaborateurs seront impactées par les décisions à venir des fédérations AGIRC et ARRCO. Les différents arbitrages ne sont pas encore connus et il est difficile d’en savoir plus au jour de la présentation en Comité d’Entreprise.

 

Point sur le dispositif d’accompagnement des collaborateurs concernés par le partenariat InterExpansion Fongépar et AG2R LA MONDIALE sur l’activité Salariale :

La direction présente les solutions apportées ou proposées aux salariés Prado Epagne non concernés par le transfert vers Humanis ou n’ayant pas souhaité l’être.

Force Ouvrière revient sur les différents cas non solutionnés à ce jour et rappelle à la direction les résultats historiques du Groupe en 2017 et ses engagements pour le maintien de l’emploi, notamment dans le cas des sites secondaires de la DSI dont Marseille fait partie.

Force Ouvrière réaffirme son opposition à toute baisse de salaire dans le cadre de reclassement contraint de collaborateur d’autant que ce projet de transfert d’activité est basé sur le volontariat. Á l’ère du digital et du télétravail, les compétences des salariés peuvent être mobilisées par des managers et des directions ne se trouvant pas forcement sur le même site ni dans la même région.

 

 

Télécharger le document : Flash inFO au format PDF


Télécharger le document