Comité d’entreprise du 29/09/2016 : Les élus CFDT, CGT, FO, SUD, UNSA rendent un avis défavorable …

Comité d’entreprise du 29/09/2016 : Les élus CFDT, CGT, FO, SUD, UNSA rendent un avis défavorable …

CONSULTATION DU COMITÉ D’ENTREPRISE AG2R RÉUNICA SUR UN PROJET D’ORGANISATION DES CENTRES DE GESTION RETRAITE COMPLÉMENTAIRE ET SANTÉ PRÉVOYANCE, DES ACTIVITÉS DE RELATION CLIENT ET DU MÉTIER RETRAITE COMPLÉMENTAIRE

 

Les élus du CE CFDT, CGT, FO, SUD et UNSA prennent acte de l’avis majoritairement négatif du CHSCT national

 

Le projet présente des risques importants en termes d’organisation et de gestion prévisionnelle des emplois

 

- La séparation entre fonctionnel et opérationnel serait une source de friction pour une cohésion de décision.

- La spécialisation des sites limite les perspectives d’évolution pour le personnel. C’est pourquoi nous sommes favorables à des sites multi-activités.

- La suppression des directeurs adjoints fait peser un risque de surcharge d’activité sur les directeurs de CG alors qu’ils doivent se déployer sur un périmètre géographique parfois important. Cette situation nous fait craindre une absence de management de proximité. Nous préconisons la création de directeurs adjoints par établissement.

- Les organigrammes présentés sont obsolètes, et basés sur une photo de janvier 2016.

- Le manque dans le dossier d’un rapport transfert de charges/effectif ne permet pas de mesurer les impacts et les moyens à mettre en adéquation, en particulier pour juger du bien-fondé des décisions d’externalisation ou d’appel aux contrats précaires.

- L’absence de moyens de pilotage fiables et harmonisés ne permet pas d’analyser objectivement la productivité, et introduit un caractère comparatif inacceptable pour les salariés.

- Sur le métier CRC niveau 1, même si la séparation des 2 métiers peut être opportune, la perte de polyvalence doit être compensée par l’enrichissement des taches. D’autre part le fait d’enfermer des salariés dans une seule activité, limite leur possibilité d’évolution de carrière, alors même que vous ne mettez pas en place de GPEC pour cette activité.

- Le fait que des activités réalisées par les CRC niveau 1 ex-RÉUNICA correspondent à des activités déjà majoritairement externalisées chez AG2R fait craindre pour la pérennité de ces emplois au sein du groupe.

- En retraite complémentaire il est constaté une perte d’activité à venir dans certains secteurs sans visibilité sur l’apport de nouvelles tâches (service participants ex-périmètre AG2R et service gestion des actifs ex-périmètre RÉUNICA).

- L’absence d’informations sur l’accompagnement des salariés aux changements (outils, mixité des équipes, …) est inadmissible.

 

Pour ces motifs, les élus CE CFDT, CGT, FO, SUD et UNSA rendent un avis défavorable

 

Par ailleurs, en raison de cette absence de visibilité sur les déclinaisons opérationnelles du projet, les élus CE CFDT, CGT, FO, SUD et UNSA demandent aux directions concernées de prévoir des informations/consultations ultérieures qui permettront de répondre au fur et à mesure de la mise en œuvre du projet.

 

 

Télécharger le document : Avis des élus CFDT, CGT, FO, SUD, UNSA du comité d’entreprise AG2R RÉUNICA


Télécharger le document