Dialogue social : Bilatérale du 13 mars

Dialogue social : Bilatérale du 13 mars

DIALOGUE SOCIAL :
BILATÉRALE DU 13 MARS

 

Comme toutes les organisations syndicales représentatives, FO a été reçu en réunion bilatérale par la direction. Cette rencontre a eu lieu le 13 mars 2017. Les représentants de la direction étaient le directeur des affaires sociales et juridiques et la responsable des relations sociales. Pour FO la délégation était composée de Délégués Syndicaux Centraux : Y. Coutantic, J. Kimmel, C. Mirville, E. Ramache et A. Saad.

 

Elections professionnelles de novembre 2017 :

Positions de la direction : Pas de mise en place de délégation unique du personnel. Maintien des CHSCT Régionaux et DP avec des correctifs à apporter sur les découpages actuels. Nécessité de clarifier les rôles respectifs des CHSCT Régionaux et du CHSCT National. Objectif de renforcer le rôle "d'animation" des responsables de sites. Pour le C.E. : diminution du nombre de représentants syndicaux, 2 au lieu de 3 actuellement, et d'élus, 2 ou 3 élus en moins. Opposition de la délégation FO sur ce dernier point.

 

Dialogue social :

La direction constate une nette dégradation du dialogue social. Constat partagé par FO, notamment du fait d’une perte de confiance envers nos interlocuteurs RH et du non-respect des engagements pris, dernier exemple celui sur l’accord prévoyance.

La direction propose d'instaurer 3 réunions bilatérales par an. Pas d'opposition de FO sur ce point, mais FO demande prioritairement la mise en place de réunions paritaires ouvertes aux revendications des organisations syndicales et pas seulement limitées à des ordres du jour unilatéraux de l'employeur.

La direction s'interroge sur le bien-fondé et l’efficacité de poursuivre des négociations communes AG2R-REUNICA/La Mondiale. Ce qu’exprime FO depuis de nombreux mois.

 

Récupération des crédits d'heures :

La direction nous a affirmé, à plusieurs reprises lors de cette rencontre, qu'il n'y a eu de sa part aucune consigne ni incitation à refuser systématiquement les récupérations de crédits d'heures. "A partir du moment où les heures sont effectuées, le salarié a le droit de les récupérer", dixit la direction. Avec un bémol cependant, pas question pour la direction que les salariés effectuent, tous les mois, des crédits d'heures pour raisons personnelles. Nous avons demandé, à la direction qu’elle clarifie sa position auprès des responsables pour, au minimum, assouplir les mesures drastiques prises sur ce sujet dans nombres d’établissements.

 

Temps de déplacement :

L'action intersyndicale faite auprès de l'inspection du travail a contraint la direction à revoir en partie sa position initiale ; notamment, en intégrant les déplacements pour formation dans le dispositif prévu de contreparties. Pour FO, le minimalisme de ces contreparties - exemple : 10mns re-créditées pour un dépassement de plus d'1 heure de temps de déplacement - ne peut être satisfaisant.

 

Négociation Annuelle Obligatoire sur les salaires :

L'accord proposé conduit, pour la 4ème année consécutive, à priver 70% du personnel d’une augmentation collective. Par ailleurs, malgré les marges de manœuvres données aux employeurs et les économies réalisées sur le dos des salariés par l'avenant 9, la direction ne tient plus compte de la clause des 85% prévue par la CCN ; clause qui prévoit que si au 31/12 de l'année, le salarié n'a pas eu de progression de son salaire réel équivalente à l'augmentation de la RMMG, une augmentation de son salaire réel à concurrence au minimum de 85% de l'évolution de la RMMG doit lui être attribuée. Réponse de la direction : "nous n'avons pas les moyens". Alors que, selon l’accroche d’une récente conférence de presse de la direction générale : "AG2R LA MONDIALE : un résultat en hausse et des fonds propres renforcés".

FO a confirmé que nous ne serons pas signataires. Et qu'il ne saurait être question, pour nous, d'accepter qu'un complément d'intéressement se substitue aux augmentations collectives.

 

 

Dessin : Karak avec nos remerciements

Télécharger le document : Compte-rendu au format PDF


Télécharger le document