Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail national du 23/06/2015

Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail national du 23/06/2015

FLASH inFO :

RÉUNION PLÉNIÈRE DU COMITÉ D’HYGIÈNE, DE SÉCURITÉ ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL NATIONAL DU 23/06/2015

 

 

  • CLARA :

La direction a présenté l’outil Clara, pour information, aux salariés ex-RÉUNICA.

FO avait demandé que ce point soit mis à l’ordre du jour, afin de rappeler à la direction ses  engagements quant au respect de la « charte d’utilisation de l’outil CLARA au sein des entités de la gestion collective » d’une part, et ceux exprimés lors des réunions d’informations et de consultation du CHSCT d’autre part.

FO n’avait pas obtenu d’expertise lors de la mise en place de cet outil, la direction ayant argué à l’époque,  que ce n’était qu’un outil de pilotage des stocks, et non de surveillance individuelle des salariés, jugé anxiogène par ces derniers.

Le directeur de la gestion collective prend note de ces remarques et demandera que soit rappelé aux managers, de ne pas imprimer les tableaux individuels.

Extrait de la charte :

La mesure de productivité réalisée pour cet outil n’impactera pas directement le contrat de travail des salariés (exemples : licenciement, décisions concernant la rémunération).

Les outils de suivi d’activité utilisés chez RÉUNICA nous seront présentés ultérieurement.

 

  • GPS :

La direction a présenté cet outil, qui devrait être déployé côté RÉUNICA pour l’activité prévoyance/santé. Parallèlement, l’outil GED déployé par les fédérations devrait concerner l’activité retraite.

La DSI vérifie les temps de réponses qui sont actuellement anormalement élevés. Les unités centrales pourraient être remplacées.

Afin de simplifier la tâche des gestionnaires qui effectuent de la qualification (identification client), la direction mettra en place un système de code à barre sur les courriers sortants.

 

  • CONTRÔLES CROISÉS :

FO a mis en exergue plusieurs points :

⇒ Dans votre présentation, concernant les objectifs poursuivis vous indiquez :

  1. « légitimer le contrôle », cette activité ne l’est pas !
  2. « détecter les points d’amélioration du gestionnaire », alors pourquoi nous indiquez-vous en réunion, que ce sont les dossiers qui sont contrôlés et non les gestionnaires ?

⇒ Votre appel au volontariat démontre, là aussi, que cette tâche ne relève pas du poste  de gestionnaire !

FO conteste la position de la direction qui consiste à affirmer que tous les gestionnaires sont susceptibles de contrôler d’autres gestionnaires, et ce quel que soit leur niveau. Pour FO le niveau minimum requis pour être contrôleur est « référent », emploi relevant de la classe 4.

 

  • MESSAGERIE :

Les prochains mois, tous les collaborateurs du groupe auront une messagerie commune.

Les salariés ex RÉUNICA et SYSTALIANS migreront sur « OUTLOOK » dans une version améliorée.

Un plan d’accompagnement au changement, adapté aux différents besoins a été établi.