Salariés AG2R au bord de la crise de nerfs… Suite :
Nos services de gestion sont en danger !
À quoi joue la direction ?

Salariés AG2R au bord de la crise de nerfs… Suite :
Nos services de gestion sont en danger !
À quoi joue la direction ?

 

SALARIÉS AG2R AU BORD DE LA CRISE DE NERFS… SUITE :

NOS SERVICES DE GESTION SONT EN DANGER !

À QUOI JOUE LA DIRECTION ?

 

Les nouvelles restrictions budgétaires annoncées depuis le dernier CSE provoquent un véritable séisme au sein de nos services de gestion. Les orientations stratégiques prises par les directeurs de cette activité ne présagent malheureusement rien de bon.

 

L’arrivée de GENESYS change considérablement les métiers de la gestion en balayant l’esprit et la lettre de la Qualité de Vie au Travail des salariés… tant voulue par la DRH.

Et ce au moment où commence les négociations sur la QVT : Quel beau message !

 

La direction profite de la notion de polyvalence pour ajouter de nouvelles tâches qui non plus rien à voir avec le métier de gestionnaire « 3 à 5 métiers pour le prix d’un » voici une belle opportunité pour réduire les coûts du groupe.

 

La supercherie ne s’arrête pas là, en effet la direction préfère continuer à externaliser une partie des missions pour lesquelles les salariés du groupe sont plus que performants.

 

La crainte des salariés partagée par Force Ouvrière est de voir leur métier de gestionnaire se transformer en CRC métiers. Nous déplorons une absence totale de discernement et de réels accompagnements pour les salariés concernés.

 

Pour exemple, ces changements d’orientations du métier de la gestion sur site de Levallois (après Reims et Toulouse) risquent d’entraîner une grande vague de RPS (risques psychosociaux) auprès de certains salariés.

FO reste toujours en attente des solutions proposées par la direction pour pallier les éventuels risques.

 

La politique du gèle de nouvelles embauches en CDI à défaut en CDD va même accentuer un certain malaise en sein des équipes. Nous alertons de nouveau la direction sur la dégradation des conditions de travail compte tenu d’importants stocks de dossiers non traités. Pourtant la qualité client est un des critères du nouvel accord d’intéressement, pourquoi la direction néglige-t-elle ce point ?

 

Cette mise en place de GENESYS n’est-elle pas un alibi pour surveiller nos collègues et préparer le terrain en vue de l’arrivée de SKY (projet présenté en mai dernier) ?

 


FO une équipe toujours à votre écoute !

N’hésitez pas à nous contacter :

BG_FO_UES_AG2R@ag2rlamondiale.fr

 

 

Télécharger le document : Tract au format PDF


Télécharger le document